V.D.I.C sprl
Av. Werner Marchand, 19
1450 Chastre Blanmont
BELGIQUE

Tél. : +32 (0) 10 65 15 62
Fax : +32 (0) 10 65 15 62

A propos du livre de CHRISTIAN de DUVE Génétique du péché originel (Le poids du passé sur l’avenir de la vie)

11 mars 2010

Le dernier livre de Christian de DUVE, peut-être comme il le dit lui-même dans sa préface peut-être l’ultime au grand regret de ses admirateurs, décortique ce que nous appelons « le péché originel ».

Il est donc ici fait référence à l’ancien testament et comme l’auteur le fait à juste titre remarquer cet épisode de cette sainte écriture a été sujet à une foule d’interprétations. Ce qui est amusant et en même temps désolant dans ces interprétations c’est le fait de lire cette partie à contre pied pour justifier tout et n’importe quoi et de reprocher à la femme tous les péchés du monde.

N’a-t-elle pas été tentée par le serpent donc ne serait-elle pas la tentation incarnée etc.

Pourtant, si nous lisons simplement cette partie de ce livre, force est de constater qu’en effet, EVE a été tentée et a goûté « la pomme ». Mais cher lecteur attention et rappelez-vous, ce fruit qui n’était qu’une figue dans le jardin d’EDEN était le fruit de l’arbre de la connaissance. EVE a donc éveillé ADAM ou lui a ouvert les yeux ou l’esprit sur le fait non pas qu’il soit nu comme un vers mais nu de connaissance et cet à ce moment qu’il s’est rendu compte qu’il avait un cerveau et qu’il pouvait s’en servir. Il était dans un état végétatif et EVE a amorcé en lui une réaction en chaîne éveillant sa conscience sur le monde qui l’entoure. Rien que pour cela le monde devrait être reconnaissant à la femme.

Dans ce même livre, quelques pages plus loin, on donne l’explication de l’expulsion du jardin d’EDEN. Dieu craignait qu’il ne mange au fruit de l’arbre de l’éternité et ne pouvait tolérer que sa créature devienne son égal, mais cela n’a pas été une mesure de rétorsion mais une action de prévention.

Depuis si nous y regardons de plus près, on pourrait nous-mêmes interpréter les religions qui ont ce livre en commun comme étant une force ou volonté voulant à tout prix faire en sorte de retrouver ce jardin d’EDEN ou de retrouver cet état végétatif, mais n’y parvenant pas, on leur propose un paradis ailleurs, imaginaire ou pas, mais qui n’est pas la terre.

Pourtant que je sache, le jardin d’EDEN était bien lui sur terre entre les trois fleuves se trouvant au Moyen Orient en PERSE du moins si on en croit les saintes écritures. Donc les religions ne sachant comment faire cultivent un dogmatisme qui ne tolère aucune contradiction positive ou essayent par tous les moyens de s’accaparer des découvertes de la science.

Mais de quoi a peur la religion finalement ?

Que l’on se rende compte que les saintes écritures ont été écrites en des temps où les connaissances scientifiques étaient très limitées et que ces écrits l’ont été pour répondre aux questions existentielles de l’homme et donner une réponse faisant appel à des récits fantastiques pour rassurer les hommes sur leurs conditions parce que justement, il était à l’époque impossible d’apporter des réponses claires à toutes ces inconnues,  l’homme ayant la conscience éveillée il était donc  à même de se poser les bonnes questions mais sans pouvoir y apporter de bonnes réponses. Est-ce trop difficile pour les religions d’admettre l’évidence, regardez GALILEE 350 années auront été nécessaires à l’église pour admettre l’évidence, la terre est ronde et elle tourne. Je crois que les religions finalement n’ont rien compris ou que trop bien et qu’elles se servent de ces saintes écritures non pas pour aider l’homme dans sa quête de vérité mais pour l’asservir à un système dogmatique ne suscitant aucun débat de fond sur les vrais problèmes de l’homme et voulant le ramener à un état de conscience végétative.

De plus il est triste de constater que les différentes églises ont un objectif mercantiliste plus ou moins bien caché, ce qui est très dommageable, car le pôle d’intérêt dont l’homme devrait en être le centre se déplace sur un plan purement économique et donc par essence virtuel, il suffit de s’en convaincre le fait qu’un pape en son temps ait décrété que les indiens d’Amérique du Sud n’étaient pas des hommes et donc que leur exploitation était du même ordre que l’exploitation animale, favorisant de la sorte l’exploitation minière d’Amérique du Sud.

Actuellement comme pour beaucoup de choses, nous avons tout inversé, les religions ne sont pas au service de l’homme mais l’homme est à leur service, on a bâtit des cités dans lesquelles l’homme n’a plus sa place, l’homme est au service de la société et pas les sociétés aux services de l’homme.

Mais revenons-en à Monsieur de DUVE un de nos trop peu nombreux prix NOBEL belge.

Dans son livre après avoir décortiqué l’évolution et la « génétique du péché originel », il nous livre 7 pistes pour parvenir à ce que l’homme se sorte du mauvais pas dans lequel il s’est mis et que finalement il obtienne la rédemption tant attendue.

Néanmoins, ces religions ne prônent que l’attente de la rédemption devant venir d’ailleurs comme par magie et promettent un après et un ailleurs possible.

Nous sommes dans ce cas dans la première des 7 propositions du livre.

(Ne rien faire), il est vrai que comme le dit l’adage  « il est doux de ne rien faire » ou que « il n’existe aucun problème que l’immobilisme ne peut résoudre » mais lorsque l’on se trouve sur un bout de banquise qui fond cela relève de l’inconscience et pourtant c’est ce qui est préconisé par beaucoup, ne serait-ce pas la volonté divine qui décide pour nous, arrêtons de rêver et revenons les pieds sur terre.

Comme je l’ai écrit plus haut, dieu chassa ADAM et EVE du paradis non pas comme punition mais préventivement pour éviter qu’ils ne goûtent au fruit de l’arbre de l’éternité et de ce fait deviennent l’égal du « créateur » ne reprenons que cela sans se poser la question du bien fondé ou pas de ce « créateur ».

Si l’on croit en ce créateur si puissant ne serait-il pas blasphématoire que de le prendre pour un idiot, si vous ne voulez pas que votre chien mange votre viande ne la laissez pas traîner par terre ou mettez-le dehors, cela ne relève pas d’une punition mais d’une prévention.

Ne devrait-on pas considérer également cela comme une épreuve lancée par le divin à l’homme ?

Mais que serait le dessein de cette épreuve ?

De mon point de vue personnel cela me semble assez clair, lorsqu’un élève a acquis la connaissance, il est chassé de l’école et est mis à l’épreuve de la vie, ce n’est donc pas une punition mais simplement  une mise à l’épreuve de la vie, il a les clés c’est maintenant à lui de construire, sa vie lui appartient désormais, le jardin d’EDEN est du même ordre, maintenant qu’ils ont pris conscience de leurs compétences et de leur ignorance, ADAM et EVE doivent faire leurs preuves et démontrer que cela n’aura pas été du temps perdu.

Pour s’en convaincre reprenons les saintes écritures et nous découvrons que le monde nous a été offert par le créateur, comme punition, je pense qu’il y a pire. Il nous a montré ce que pouvait être un paradis ensuite, il nous a permis d’acquérir la capacité de réfléchir ; si la volonté du créateur avait été de laisser ses créatures dans l’ignorance il aurait planté cet arbre hors de portée, ce qui n’a pas été le cas et donc ce n’était qu’une question de temps.

Il nous suffisait comme notre auteur de mettre à profit toutes ces connaissances et transformer la terre en un EDEN non pas comme un petit jardin zoologique mais un jardin à l’échelle de la planète mais là qu’en avons-nous fait ?

Il est donc évident que pour être dignes de notre « créateur » nous devons lui démontrer nos capacités, Monsieur de DUVE a fait pareil, il est allé à l’école pour finalement exploiter et peaufiner ses connaissances de base et obtenir le prix NOBEL imaginez la fierté du créateur qu’est son école que d’apprendre qu’il a obtenu le prix NOBEL. Si ce n’était le cas il suffit de supprimer l’école et nous retournerons rapidement à cet état végétatif cérébral.

Seconde proposition,

(Modifier les gènes qui finalement nous ont conduits dans cette impasse)

Oui cela serait évidemment une idée séduisante a priori mais dans les faits cela risque d’être très complexe et très peu éthique comme l’auteur le soulève également. Pourtant la nature a fait disparaître trois fois les hominidés et à chaque fois une nouvelle espèce a émergé d’Afrique.

Troisième solution

(Protéger l’environnement)

Je pense que l’idée est excellente et très séduisante mais tout à fait insuffisante, surtout avec les défenseurs actuels dont les motivations pour la plupart sont plus politiques et mercantilistes que réelles.

Ici je vais très certainement heurter les ECOLO convaincu, néanmoins force est de constater que toutes les idées défendues vont dans le sens de l’augmentation de l’impôt sous des prétextes que l’on peut nommer de fallacieux en effet toutes les taxes etc. pour réduire les émissions de gaz à effet de serre mènent finalement à quoi dans les faits ?

Plus les jours passent, plus on extrait de pétrole et plus les lobbies économiques et hommes politiques incitent à ce que les pays en voie de développement consomment ce que nous ne consommons plus ou consommons moins car le fait est que si on veut réduire les émissions à effet de serre avec les carburants fossiles il faut arrêter de pomper le pétrole. Toutes les taxes du monde ne viendront pas à bout de cette évidence. Il faut trouver une solution de rechange et ne plus produire mais pour cela il faut comme le dit judicieusement l’auteur que la science vienne à notre secours pour apporter des solutions réfléchies et non pas comme actuellement des décisions politiques basées sur de la propagande électoraliste et les religions partir sur des bases dogmatiques.

Quatrième solution

(Re câbler le cerveau),

Ici aussi l’idée est plus que séduisante parce que pour une fois on y fait appel, en effet comment résoudre un problème si vous ne faites pas appel à ce que la nature a fait de mieux, notre cerveau et ses énormes facultés ??

En fait de re câblage, nous devons pour cela et c’est me semble-t-il une évidence avoir un autre regard, une autre perspective sur le monde qui est le nôtre.

C’est comme dans les organisations humaines, certaines marchent mieux que d’autres et pour changer souvent il ne faut que changer le regard que nous portons sur cette organisation.

Est-ce possible ?

Evidemment ne nous prenons pas pour plus stupide que nous sommes, mais pour cela nous avons besoin d’une éducation nous devons ouvrir nos esprits et faire en sorte que les compétences soient effectivement acquises et appliquées, pour cela, nous devons faire en sorte que l’école soit une obligation universelle mais aussi qu’elle prenne de la distance vis-à-vis des religions, attention j’ai dit distance pas lui tourner le dos car comme l’auteur le dit si bien ces religions ont un rôle important et fondamental à jouer dans nos sociétés actuelles pour finalement obtenir cette tant attendue rédemption.

Cinquième solution proposée

(Donner leur chance aux femmes)

Là j’irai plus loin que cela mais en fait faire comme dans les sociétés primitives les replacer à la place qui leur revient de droit, EVE a fait en sorte que ADAM passe d’un état végétatif à la prise de conscience de ses possibilités ou incapacités et finalement faire en sorte que notre rédemption se trouve dans le fait qu’ADAM fasse en sorte que le paradis soit sur terre pour tous les hommes.

Pourquoi devrions-nous souffrir sur terre « joyau gracieusement offert par le créateur ».

La vie est déjà une lutte permanente pour survivre pourtant ne serait-il pas plus intelligent de faire en sorte que toute notre énergie se concentre dans le fait d’entretenir ce paradis qui est devenu notre planète, nous ne parlons plus ici d’une réserve de quelques hectares mais d’une planète toute entière, dieu en nous chassant a ouvert les portes de ce paradis et fait en sorte qu’ADAM en devienne le protecteur en lui permettant d’avoir une conscience et pourtant depuis tout ce temps qu’en faisons nous nous comportons comme des enfants gâtés de sales mômes égoïstes qu’avons-nous fait du cadeau qu’EVE nous a fait qu’avons-nous fait de ce jardin merveilleux qu’est la terre ??????

Sixième solution

(Faire appel aux religions)

Comment pourrait-il en être autrement ?

Mais attention, ici aussi il faudrait éventuellement renvoyer tous les pontes religieux sur les bancs de leur école théologique. L’ancien testament parle du troisième temple qui devrait se construire sur la place des mosquées à JERUSALEM on en a même les plans pour dire, mais évidemment chaque religion considère être la seule légitime et …..

Pourtant si toutes ces religions et église faisaient abstraction de leur aspect mercantiliste, elles se rendraient compte que finalement il risque de prêcher dans le désert si toutefois il reste des hommes pour encore écouter leurs sermons d’apocalypse.

L’ancien testament veut qu’une fois ce dernier temple construit dieu redescendra parmi nous, ne serait-ce que pour cela ce serait déjà une sacrée motivation à moins qu’ils n’aient peur que cela n’arrive jamais.

Quelle erreur si on s’en réfère aux écrits dieu est amour et comment ne pas le ressentir en nous lorsque le bonheur est partout autour de vous DIEU est aussi nuée, il est donc fort peu probable qu’on ne le voit jamais habillé en smoking. Mais ce serait la fierté du père créateur que de constater que son amour pour sa créature lui a été profitable et sa fierté que de lui montrer oh combien il est bon pour tous ses enfants de vivre sur terre.

Donc ils ont un rôle à jouer et au moins pour une fois leur rôle sera positif et orienté vers le bonheur non pas de quelques prosélytes ou du plus grand nombre mais de tous.

Septième solution

Contrôler l’expansion de la population

Ici aussi l’auteur a de nouveau raison, mais pourrait-il en être autrement.

Il parle de la contraception etc. nous devons pouvoir agir avec les moyens dont nous disposons actuellement mais ce ne peut être qu’un palliatif car le problème restera entier.

Que constatons-nous dans nos sociétés, c’est que plus le niveau de vie augmente et moins nous faisons d’enfants au point d’avoir une pyramide de la population inversée dans bon nombre de nos pays occidentaux, alors que faire ?

Je propose une huitième solution

Elle fait appel à notre cerveau, c’est de faire en sorte que les choses arrivent. Rester assis et prier, c’est bien mais se lever et agir pour que le règne arrive est à mon sens plus proche de ce que l’on peut attendre de nous « homo sapiens sapiens ».

Si tous les pays occidentaux plutôt que d’essayer de continuer à exploiter et maintenir les pays en voie de développement dans la situation que l’on connaît, ne peut que nous être fatal, si nous continuons à avoir peur de ces pays nous continuerons à causer notre perte.

Il faut pouvoir affronter ses peurs en les raisonnant, en effet, nous qui avons les technologies les compétences, les connaissances etc. nous continuons à les maintenir volontairement dans leur état de retard de développement.

Depuis toujours ils nous font peur peut-être parce que ce sont nos ADAM et EVE mythocondriaque et nous avons difficile à l’admettre consciemment ou non.

Pourtant ici aussi la solution semble évidente, si nous les aidons à se développer et à leur faire profiter de toutes nos avancées technologiques et médicales, chez eux aussi la courbe de croissance démographique va s’infléchir et s’inverser de manière naturelle. Nous serons alors tous unis à travailler autour d’un super projet qui est de rendre l’aspect à la terre qu’elle aurait dû avoir, c’est-à-dire un paradis non pas perdu mais offert.

Les quelques hectares du jardin d’EDEN qui finalement se transformeraient en un immense paradis à la dimension de la planète, DIEU en ouvrant les portes, nous a offert un cadeau somptueux tel un diplôme de grande école, il nous a offert par amour, la liberté et le libre arbitre, il nous a émancipés.

Essayons d’en être dignes il n’est pas trop tard et ne jouons pas les fatalistes, reprenez cette fois la bible et vous verrez que l’apocalypse n’est pas une fatalité mais que si nous n’y prenons garde nous l’obtiendrons, comme l’auteur le dit si bien la vie n’a pas besoin de nous après nous il y en aura d’autres, la vie n’a pas fini son chemin, par contre nous nous avons besoin de celle-ci pour survivre alors faisons en sorte de renouer avec le paradis perdu tous ensemble comme un seul homme.Construisons ce dernier temple sous une même foi et tous convaincus du bien fondé de cet acte, qu’il soit le symbole à jamais de la prise de conscience par l’homme de ses capacités et de faire en sorte que la terre soit un avant goût de ce que devrait être le paradis dans l’au-delà, que cette fois chacun d’entre-nous soit digne de pouvoir goûter au fruit de l’arbre de l’éternité en ayant déjà un avant goût de ce que le paradis pour l’éternité sera, faisons en sorte de reprendre la pensée de Nietzsche et l’éternel recommencement faisons en sorte que cette éternité promise nous soit douce et le reflet de nos actes passés à jamais.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment